Accueil

Rachel Monnat

Rachel Monnat a quitté sa profession d’infirmière en 2010 pour être modèle d’art, ensuite elle a créé deux spectacles, avant de partir dans l’écriture de ces thèmes qui lui tiennent à cœur : la sexualité, la nudité et la mort. Trois thèmes spirituels : notre venue sur terre, notre vie avec le corps et notre vie sans le corps.
Elle a fondé sa maison d’édition Accrosens éditions pour éditer ses livres.

Reportage

Rencontre avec le SCJP – 8.02.2024

RTS – Télévision Suisse romande – Couleurs locales – 31.10.2023

RTS – Télévision Suisse romande – 12h45 -01.11.2023

18 au 22 mars 2024 : Dédicace à la Poste à Genève 2, Cornavin dépôt de 9h à 12h et de14h à 19h
26 au 29 février 2024 : Dédicace à la Poste à Neuchâtel 1 – principale de 8h à 18h30

19 au 23 février 2024 : Dédicace à la Poste à Neuchâtel 2 – gare de 8h-12h et de 13h30 à 18h30
8 février 2024 : conférence dans le cadre de Jura Pastoral, Centre Saint-François, Delémont (JU), infos : ici

Parution

MONNAT_fly0123A61
INTOUCHcouv01
UNJOURcouv01

Coup de coeur médias

Jura Pastoral, 8.02.2024

La Vie au Soleil, février 2022

RTS la 1ère Drôle d’époque –17.02.22

La Vie au Soleil, août 2021

Retour lecteurs

« J’ai lu et relu votre dernier livre Je suis mort. A chaque fois le même trouble.
En prenant mon stylo, je me sens tout petit face à la beauté, l’élégance, la douceur, la précision, l’humour de votre plume. Je crois que pour aborder le thème de la mort vous avez pris une plume de colombe…
Votre livre m’a beaucoup troublé.
Ce livre est troublant par le contraste entre douceur et violence. Douceur de la mort et violence extrême de la vie.
Il est troublant parce qu’en abordant le mystère de la mort, vous parlez de la vie et de la peur de l’homme face à ces deux mystères.
Ah, si l’Homme pouvait être conscient de toute la beauté de la Vie, de ce qui est beau en Lui, il n’aurait point peur de la mort. Cette peur qui engendre tous les malheurs sur notre Terre.
Merci de nous faire découvrir d’autres horizons. »

« Depuis que j’ai terminé la lecture de votre roman L’intouchable nudité je me dis qu’il serait naturel de vous adresses un retour. Seulement voilà, l’exercice est difficile. Pourquoi diable? Parce qu’il est difficile de résumer autant de richesse en quelques phrases d’une lettre. C’est votre faute après tout!
D’abord la structure de votre livre est fameusement originale. A-t’on jamais demandé à un modèle s’il pensait, ce qu’il pensait, pendant ces parfois longues minutes?
Et par cette structure finement ouverte vous pouvez aborder une multitude de sujets. Il me semble qu’un résumé de cet ensemble est impossible ou alors je ne sais pas faire.
Il me semble que l’on peut ouvrir ce livre à n’importe quelle page et entrer tout de suite en communication avec vous.
Tenez! la 19ème pose par exemple; j’ai trouvé son écriture tellement vive. Un régal. Et votre réflexion, votre questionnement sur le temps est comme une porte joliment ouverte.
Chaque séance de pose mérite un courrier. Chiche! »

« Je viens de finir votre livre Un jour j’ai jailli qui m’a passionné! Il est très étonnant, autant dans la forme que dans le fond. C’est cru, sans artifice et en même temps totalement naturel, ce qui l’éloigne de toute obscénité. Sur la forme autobiographique mêlée à des chapitres à thèmes, c’est très surprenant. L’absolue mise à nu de vos désirs et de vos expériences est à proprement parlé sidérante.
Il est facile à lire (il se dévore), assez léger et joyeux, malgré la profondeur du thème et de votre parcours. Pour un homme, c’est absolument fascinant de voir une femme « de l’intérieur » de ses désirs, pulsions et entraves.
C’est très instructifs!
Une femme qui avance sans tabous, mais sans non plus de provocations… C’est très rare.
Alors merci de cette transparence et de ce dévoilement! »

Après avoir écrit deux livres, Rachel Monnat a recherché un éditeur. Confrontée à des refus ou n’étant pas en harmonie avec les réponses positives, elle décide de fonder sa propre maison : Accrosens éditions.
Dans « Accrosens », il y a les mots « accros », « acrobatie », « sens », « sensualité ».
« Accrosens » aborde des thèmes qui présentent un intérêt primordial aux yeux de son créateur : la nudité, la sexualité, la mort…
« Accrosens éditions » est une maison d’édition qui publie des romans et des essais sur des thèmes de réflexion, en privilégiant uniquement le respect et la liberté de penser…
Il n’y a aucune réponse à donner, il n’y a que des pistes à connaître, à regarder ; chacun prenant ce dont il a besoin au moment opportun.